Fondation du Musée National des Beaux-Arts du Québec

Chronique #1 – Retour à l’essentiel

LA CHRONIQUE D’EMILIE

Février 2021 – La Fondation du Musée national des beaux-arts du Québec lance « La chronique d’Emilie » : une publication trimestrielle de la PDG qui vous permettra d’en apprendre plus sur votre communauté philanthropique, sur l’impact de vos dons et sur les projets de la Fondation du MNBAQ !


Philanthropie : Sentiment qui pousse les hommes à venir en aide aux autres ; amour de l’humanité. (Dictionnaire Larousse)

La Covid-19 a remis le compteur à zéro. Elle a bousculé notre société, notre quotidien et notre communauté culturelle, y compris notre Musée. Les moments collectifs difficiles se sont succédé et les derniers mois ont révélé la résilience de tout un chacun ainsi que de nos institutions, mais aussi la précarité de ce que nous tenions pour acquis.

Plus important encore a donc été le constat de ce qui nous est essentiel : pour les uns le plaisir d’échanger avec ceux qu’on aime, de les prendre dans nos bras, pour les autres, le plaisir de découvrir la beauté du monde et ses merveilles. À la Fondation et au Musée, c’est le plaisir de vous recevoir, de vous faire découvrir nos trésors nationaux et ceux internationaux, puis de nourrir nos projets communs.

Le MNBAQ se définit aujourd’hui comme un Musée à échelle humaine ; un musée ancré dans nos vies, un musée qui fait notre fierté et qui partage nos talents d’ici. Ses programmes d’accessibilité, tel l’Art d’être humain, son innovation en pandémie – organisation de visites scolaires et d’activités familiales virtuelles, ateliers créatifs à la maison, initiatives d’art public – sont des témoins de cette volonté de se rapprocher de sa communauté. Sa philanthropie, intrinsèquement liée et source de notre travail à la Fondation, doit aussi se définir à échelle humaine.

Depuis ma nomination en novembre dernier, j’ai découvert une institution où les employés, donateurs et bénévoles sont tous passionnés par une cause commune, le MNBAQ. Pour le Musée, cette philanthropie propulse la conservation et le partage de collections qu’on ne retrouve dans aucun autre endroit. Ces collections sont les seules à couvrir notre histoire de l’art, du moment où nous avons commencé à créer des œuvres à aujourd’hui, et ce, dans le simple but de les partager avec la communauté.

Le don est un geste libre, un vote social pour une cause et, ultimement, un geste de cœur. Donner demande de partager ce qui vient de soi : d’utiliser son pouvoir afin d’encourager une organisation puisqu’ultimement, nous croyons à l’importance de ses projets, à sa vision, à sa mission, mais aussi à son avenir. Et pour donner, il nous faut cette confiance, cette conviction et cette grandeur d’âme.

La Fondation est aujourd’hui inspirée vers une mission essentielle : ancrer encore davantage ce lien entre le MNBAQ et sa communauté philanthropique, car celle-ci lui permet de concrétiser ses plus importants projets. C’est pourquoi nous lançons aujourd’hui cette nouvelle chronique pour vous inspirer, vous faire réfléchir et, surtout, vous dire merci de croire en notre travail de soutenir, tous ensemble, notre Musée national des beaux-arts du Québec !


La Fondation du MNBAQ c’est :

  • Une équipe engagée qui travaille avec le MNBAQ pour mettre sur pied les projets éducatifs, d’expositions et d’acquisitions qui nécessitent un financement additionnel ;

  • Une communauté philanthropique de plusieurs centaines de donateurs annuels qui permettent de financer les projets les plus urgents du MNBAQ ;

  • Seize administrateurs, dont treize bénévoles externes, et quatre comités qui veillent au bon fonctionnement de l’organisation.